Au Patronage | Au grand large !
1339
post-template-default,single,single-post,postid-1339,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-9.2,hide_inital_sticky,wpb-js-composer js-comp-ver-4.11.2.1,vc_responsive

Au grand large !

Le samedi 16 septembre 2017, plusieurs familles et bénévoles du patronage saint Joseph ont eu la chance d’embarquer à bord de la frégate Courbet pour une sortie en mer au large de Toulon.

 

D’habitude c’est grasse matinée le samedi matin… mais aujourd’hui pas question de rester au lit ! Enthousiasmés à l’idée de prendre le large ce sont cette fois les enfants qui ont réveillé leurs parents !  Dès 7h30, notre petit groupe de moussaillons est bien présent pour le rendez-vous à la Bastide où Wallerand, bénévole au patronage et officier sur le Courbet, nous attends pour vérifier les formalités administratives. Les papiers en règles, le convoi prend alors la direction de la base navale…

C’est avec un petit déjeuner sur le pont que nous sommes accueillis par les marins du navire, café chaud et croissants font notre bonheur dans la fraicheur matinale.

Puis Le commandant prend la parole pour souhaiter la bienvenue à tout le monde et remercie particulièrement les familles de marins pour leur soutien lorsque ceux-ci partent pour de longs mois en mer.

Il est temps de prendre le large, direction l’ile de Porquerolles ! Peu à peu le bateau s’éloigne et nous offre une vue magnifique sur la ville de Toulon.

Une fois les consignes de sécurité données, Wallerand nous fait visiter le bâtiment dans tous ses recoins ! Quelle fierté de pouvoir s’asseoir dans le siège du pacha à la passerelle ! mais chut… il faut rester discret pour ne pas déconcentrer les marins à la manœuvre. Missiles, radars, cuisines, infirmerie, couchettes, carré des officiers, salle des machines, …. aucun n’endroit ne restera secret .

Vers midi, le Courbet arrive au large de l’ile de Porquerolles, et met l’ancre pour que nous puissions déjeuner. C’est sur le pont dans la douceur du soleil de cet fin d’été que la Marine Nationale nous offre un excellent déjeuner préparé par les marins du bord.   

Au loin un grondement se rapproche… c’est un hélicoptère de l’aéronavale (un Dauphin) nous offrant une démonstration impressionnante de voltige et d’exercice de  plongeur. Nous en avons plein les yeux !

Lors du retour vers le port de Toulon, nous vivons en direct un « exercice incendie », pain quotidien des hommes du bateau. Bien qu’effrayés par la fumée noire, nous nous sentons très en sécurité en voyant le sang-froid des marins-pompiers courant sur le lieu du « sinistre » !

Fatigués par les embruns et l’air de la mer, chacun de nous rentre heureux d’avoir pris le large en vrai avec des hommes et des femmes fiers et heureux de nous présenter leur quotidien au service de la défense de notre beau pays de France. Nous remercions particulièrement la Marine Nationale et tous les membres de l’équipage du Courbet !